La fin du périple

Publié le par prosonny

Hello guys !

 

Ca y est je suis enfin arrivé à destination ! Ce n’est pas le fait d’avoir fait beaucoup de choses aujourd’hui mais la journée me parait immense. Je me suis réveillé ce matin dans mon petit hôtel de Dublin. Bon en fait un sms m’a un peu aidé à me réveiller mais bon de toute façon il fallait se lever. Je me suis alors dirigé vers la salle de restaurant pour prendre mon petit dej’. Etant un mec qui fréquente beaucoup les hôtels, il a fallu qu’une petite dame prenne pitié de moi et m’explique (deux trois fois le temps que je comprenne) le fonctionnement d’un restaurant. Bref après avoir végété 5bonnes minutes au milieu de la salle je me suis assis et comme par magie un serveur est venu me voir. Pris au dépourvu je n’ai pas réfléchi (bon d’accord je réfléchie pas souvent) et j’ai donc commandé un « Irish breakfast » soit un œuf, une tomate mais aussi et surtout deux saucisses du bacon et du boudin (enfin je crois). Bon comme ça, ça peut paraitre appétissant mais en fait ça pèse vite sur l’estoSAM 0042mac ces conneries. Heureusement j’avais du café mais surtout du jus d’orange et un yaourt à la framboise pour faire passer. Après tout ça il me semblait bien normal qu’une petite sieste digestive soit de mise. En plus le soleil de la veille était revenu, cette fois je mets une photo pour ceux qui ne vont pas croire que le soleil ce pointe deux jours de suite en Irlande. Donc ce magnifique soleil irlandais me chatouillai les pieds c’était trop bon (surtout parce que je sais que je risque pas trop de le voir pendant cette année). Donc une sieste et une douche plus tard je me suis rendu à la réception pour commander un taxi pour aller à la gare. Le taxi se pointe, je tente de lui baragouiner un truc en anglais et la il me dit « you’re french don’t you » ou un truc du genre. Et il a direct enchainé par le désormais traditionnel « Aha Thierry Henry, la main ! » Bref je suis grillé pour deux raisons : mon accent ne passe pas à travers donc pas moyen de me faire passer pour autre chose qu’un français et deux les irlandais n’ont pas oublié la main qui nous à malheureusement envoyé à la coupe du monde. Bon le gars avait quand même l’air sympa et je lui ai demandé si je risquais de perdre ma vie à cause de ce con de Henry. Il m’a dit que non et que maintenant c’était plutôt une joke ou une blagounette pour les non initiés à la langue du chat qui s’perd (cherchez bien vous allez trouver !) Enfin moi pout ma part je vais quand même réfléchir à deux fois avant de faire des joke dans ce genre à mes futurs amis irlandais !

 

            Arrivé à la gare j’ai encore pu tester mon anglais pour acheter un ticket de train. Double satisfaction, j’ai eu mon ticket et ma carte bleu à marché (ouf parce que sinon j’étais dans une belle merde si je peux me permettre). Pendant l’heure que j’ai passé à attendre le train j’ai fais le tour des boutiques pour trouver une carte postale pour ma poupette qui me l’avait demandé mais rien, pas une seule carte en vue … J’ai également envoyé quelques messages histoire de rassurer un peu tout le monde, avec tout ça l’heure du départ est vite arrivée. SAM 0047Pendant mon trajet en train j’ai pu avoir un aperçu de tous les stéréotypes qui viennent à l’esprit quand on parle de l’Irlande. Des champs verts comme pas permis, des chevaux en liberté et bien sur des moutons en pagaille. C’est quand j’ai pris une photo des moutons que je me suis aperçu que une fois muni d’un appareil photo j’étais aussi intenable que ma sœur ! La encore je n’ai pas vu passer le temps et suis vite arrivé à Athlone. J’ai repris un taxi pour me rendre au Wellmount Student Village, qui comme son nom l’indique est un village pour étudiants. On m’a tout de suite amené à mon appart mais mes collocs n’étaient pas la. J’en ai profité pour défaire mes valises et faire mon lit. Et la double surprise, on a un matelas en plus dans ma chambre (n’est-ce pas parfait pour accueillir quelqu’un ça ? même dans mes rêves je n’avais pas pensé à une situation aussi profitable). Bon la deuxième surprise est qu’il n’y avait pas d’oreiller ni de couverture et comme mes colocs en avaient sur leur lit je suis allé à la reception pour en avoir. C’est la qu’est venue la surprise. Ils m’ont fait payer 10€ pour avoir une couette et un oreiller. Franchement ça calme, bon en même temps c’est cool d’avoir une couette mais bon. Mon lit étant fait, ma valise défaite quant à elle, j’ai décidé de faire un tour de l’appart histoire de voir ce qu’ils avaient déjà acheté. Bon déjà l’appart est super grand, une pièce à vivre où on rentre facile à 10 avec des canapés et tout ! En plus on a une porte fenêtre donnant sur le jardin, bref c’est cool. Je me suis ensuite mis en route pour découvrir la ville mais au premier rond point j’ai fais demi tour pour ne pas me paumer (courageux mais pas téméraire). De retour à l’appart la porte était ouverte et mes colocs étaient la. J’ai donc rencontré Luiz et Andre qui sont deux Braziouls. Comme tout brésilien qui se respecte Luiz ma attaqué sur le foot en me parlant des joueurs brésiliens qui ont joué ou qui jouent à Lyon (il avait vu ma super couette OL). Bref le premier contact à été parfait.

 

            Ils ont ensuite décidé de me présenter à un peu tout le monde, résultat en 10 min  j’étais une bière à la main et entouré de 7 ou 8 espagnols, 2 italiens et 2 braziouls. Désormais pour tout le monde je suis Tom ce qui est quand même mieux qu’un Thomao version brésilienne ou qu’un tomasss version espagnole ou italienne ! Mon premier ressenti est que je ne vais pas seulement apprendre l’anglais cette année. Surtout que les brésiliens parlent espagnol et italien, les italiens parlent espagnols et les espagnols italien. Bref je me suis retrouvé au milieu d’une conversation en italien ou en espagnol ou en portugais toujours est-il que j’ai rien pané ! Après ces présentations je voulais aller au Tesco (c’est comme Carrefour sauf que c’est Tesco) et vu que 2 espagnoles et une italienne voulaient faire les magasins à coté du Tesco j’ai eu droit à une escorte de choix pour aller faire mes courses. J’ai donc dépensé mes premiers euros en course, j’ai juste pris du vital parce que comme un âne j’avais pas pensé aux sacs (de plus en plus malin non ?).

 

            De retour à l’appart j’ai entrepris de faire mon blog histoire de vous raconter un peu toute ma vie. Et la je m’aperçois qu’il faut un câble Ethernet pour pouvoir se connecter et moi bah j’en ai pas. Heureusement les brésiliens sont cool et me prête un des leurs pour un petit moment. Donc demain je cours m’acheter un cable même si on a prévu de se cotiser pour acheter un routeur pour avoir le wifi (ce qui serait quand même plus pratique). En tout cas l’ambiance est bonne et l’année pars sur de bonnes bases, en ce moment précis, un italien joue de la gratte avec Andre donc le fond musical est cool. De plus j’ai été interrompu deux fois dans l’écriture de l’article pour aller parler foot avec Luiz et l’italien (c’est le même mais j’me rappelle plus son nom …) Bref pour les inquiets tout va bien et le petit moment de doute quand je me suis retrouvé tout seul dans ma chambre à vite été dissipé !

 

            Sur ce je vous dis à bientôt. See you soon !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Michel ANDRE 01/09/2010 18:16


Bravo Tom pour le site: c'est très sympa.
Ton père a l'air de survivre à ton absence (même s'il s'inquiète pour toi), et le soleil l'aide bien (il fait magnifique).
Bois une guiness à ma santé.
A bientôt
Michel


duchnoque 01/09/2010 12:19


Une bonne étape de franchie...Ne compte pas sur les taxidrivers pour t'apprendre l'anglais s'ils te disent "you ARE french,DON'T you? Bon, je pompe....j'arrête .Les débuts semblent sympas ;que ça
continue ,c'est tout le mal que je te souhaite. Bye ,ciao hasta la vista.....


Nad 31/08/2010 21:34


Salut Tom !
Génial ton blog et merci pour ton récit !
Je suis bien contente pour toi. Et merci pour les clins d'oeil....Bonne continuation
Bizzzzzzz